Kinshasa: commerçants et enfants de la rue envahissent les abris bus de Transco

Des passagers attendant le bus Transco devant l’hôtel de poste le 18/12/2013 sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Construits au moment du lancement Transco en 2013, les abris bus de la compagnie publique de transport sont envahis par des enfants de la rue et des commerçants à certains endroits de Kinshasa. Ils sont délaissés par les passagers pour qui ils ont pourtant été construits.

Les abris bus construits notamment le long du boulevard du 30 juin, sur l’avenue des Huileries, à la poste sont envahis par des enfants de la rue. Ce qui mécontente les passagers qui abandonnent la plupart de ces abris et attendent leur bus debout à côté. C’est notamment le cas de l’abris bus placé sur l’avenue 24 novembre à côté du camp Kokolo ainsi que sur l’avenue des Huileries à côté du lycée Motema Mpiko.

D’autres abris bus sont devenus des lieux d’affichage publicitaire. Certains ont été vandalisés. Leurs vitres ont été cassées.

« Personne ne s’en occupe », regrette un Kinois qui attend son bus à côté d’un abri, déplorant le manque de respect des biens publics.  

« Tout le monde est censé le protéger parce que c’est notre bien. Ce n’est pas parce que c’est l’autorité qui le fait que c’est pour l’autorité. Parfois, elle ne viendra même pas s’asseoir ici », indique-t-il.

Autour de l’abris bus placé à côté de la gare centrale s’est formé un petit marché pirate où des enfants de la rue errent également.

Interrogé sur la gestion de ces abris bus, un agent de Transco qui a requis l’anonymat fait savoir qu’elle incombe aux autorités urbaines de Kinshasa.

« Transco ne gère pas ces abris. C’est l’Hôtel de ville. Que l’autorité urbaine puisse prendre des dispositions utiles pour essayer de dégager [les enfants de la rue] afin que les utilisateurs les utilisent à bon escient, surtout les passagers pour se mettre à l’abri du soleil ou de la pluie. Nous n’avons pas le pouvoir de chasser ces gens. C’est l’autorité urbaine qui peut le faire », souligne-t-il.

Le ministre de Transport avait annoncé la construction de plus de 1 350 abris bus à Kinshasa. A ce jour, moins de la moitié a été construite. La plupart est détériorée ou abandonnée par les clients.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (73)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)