Le Phare: «Assemblée nationale, Ceni, Dialogue: les députés du G7 écrivent à Minaku»

Les leaders du G7 lors de la signature de l'acte constitutif de leur plateforme politique à Kinshasa le 10/10/2015. (Ph. Steve Wembi)

Revue de presse kinoise du jeudi 12 novembre 2015. Le Phare titre: «Assemblée Nationale, Ceni, Dialogue : les députés du G7 écrivent à Minaku». Les députés membres du G7, les sept partis politiques exclus de la Majorité présidentielle, ont adressé un mémorandum mercredi 11 novembre au président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, écrit Le Phare.

Le quotidien explique que les élus du G7 interpellent le président de l’Assemblée nationale et se plaignent de ce qu’ils considèrent comme sa direction partisane des débats, ce qui tend à ôter à cette institution de son statut d’ «église au milieu du village».

Le journal rapporte que ce mémorandum est signé par Muhindo Nzangi, Christophe Lutundula et Konde Vila Kikanda. Ils regrettent qu’Aubin Minaku s’érige en avocat de la Majorité présidentielle, au niveau de la Chambre basse du Parlement.

Selon Le Phare, ces députés G7 imputent également au président de l’Assemblée nationale le débauchage dans le but d’affaiblir leur plate-forme politique, afin de l’empêcher à se constituer en force politique capable de peser sur les débats et les prises de décision au Palais du Peuple.

S’agissant du dialogue qui se profile à l’horizon, les députés G7 accusent Minaku d’avoir saisi l’Assemblée nationale de manière informelle de la volonté du chef de l’Etat de convoquer ce conclave dans les tous prochains jours, poursuit le quotidien.

Dans le même ordre d’idées, Forum des As écrit à la une : « Les députés du G7 s’insurgent contre l’entérinement sans débat du président et du vice-président de la Ceni ».

Le journal signale que les élus G7 ont, dans leur lettre, soutenu que l’entérinement du président et vice-président de la Ceni n’a pas permis à leur institution de se prononcer dans l’esprit de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Centrale électorale qui veut que l’Assemblée nationale délibère effectivement sur les candidats désignés par les composantes compétentes.

Pour ces députés, souligne Forum des As, la MP tient la tête de la Ceni, qui perd son indépendance et sa neutralité pour " devenir un instrument à la merci de cette famille politique. "

A propos du même dossier, La Prospérité cite Aubin Minaku qui déclare: « l’Assemblée Nationale est et restera le temple de la Démocratie »’.

Le quotidien se réjouit le fait que le président de l’Assemblée nationale s’est montré confiant et réceptif vis-à-vis des députés G7 malgré leur exclusion de la famille politique du chef de l’Etat.

Pour La Prospérité, Aubin Minaku a promis des solutions parlementaires efficaces, dans le strict respect du règlement intérieur aux désidératas des députés G7 relatives au fonctionnement de leur Chambre parlementaire, à l’indépendance de la Ceni ainsi qu’au dialogue en gestation.

C-News revient sur le dialogue national annoncé dans les jours à venir. «Mbikayi demande à Kabila de convoquer un comité préparatoire», rapporte le journal.

Le journal indique que Steve Mbikayi, partisan d'un dialogue avec Kabila, a réuni quelques membres de sa plateforme politique, au siège du Parti travailliste, mardi 10 novembre dans la commune de Limete, où plusieurs questions d'actualités ont été abordées.

Après débat et délibération, souligne le bihebdomadaire, Mbikayi et ses alliés ont proposé au président de la République de procéder à la mise en place d'un comité préparatoire du dialogue. Ce comité, devrait avoir mission d'apprêter les cahiers des charges du dialogue.

"Nous ne pouvons pas aller à un dialogue sans que le travail ne soit d'abord fait en amont pour permettre aux participants de se faire dès le départ, une idée sur les vrais questions à traiter pendant les assises", explique Mbikayi, cité par C-News.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner