RDC: la Sicomines envisage de produire 125 000 tonnes par an

Siège de la Sino-Congolaise des mines (sicomines) à Kinshasa. Photo Radio Okapi/Innocent Olenga

«L’ambition de la Sicomines (Sino-congolaise des mines) est de devenir le premier opérateur minier de l’Afrique et se classer parmi les dix premiers producteurs du monde», a affirmé dimanche 15 novembre à Kinshasa, le chargé de communication du  Bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais. Selon lui, la société envisage de produire 125 000 tonnes par an pendant la première phase d’exploitation. Une joint-venture entre la Gécamines et un regroupement d’entreprises chinoises, la Sicomines a dévoilé sa première cathode de cuivre au début du mois.

La Sicomines dispose des réserves évaluées à 10 000 000 de tonnes en cuivre et 6 000 000 en cobalt. Elle prévoit de produire dans la première phase de 125 000 tonnes par an et 250 000 tonnes dans la seconde phase.

Intervenant sur Radio Okapi dimanche, le chargé de communication du  Bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais, John Omombo a affirmé que la Sicomines participait au développement de la RDC:

«Avant sa construction et sa mise en production, la Sicomines a financé 12 projets d’infrastructures pour le développement de la RDC avec une enveloppe de 800 millions de dollars américains de décaissés: Hôpital du cinquantenaire, Esplanade du palais du peuple, boulevard du 30 juin, route Kasomeno, beaucoup de travaux ont été exécutés au profit du développement du pays.»

Selon John Omombo, la société a mené plusieurs actions en faveur de la population de Kolwezi (Lualaba). 

«Il y a 34 projets sociaux en faveur des communautés locales à Kolwezi. Sur l’effectif global de trois mille employés de la Sicomines, il y a 75% de Congolais», a-t-il indiqué.

Selon lui, le projet « Sicomines respecte les normes de l’environnement avec un montant de 69 000 000 de dollars affectés aux travaux de stockage de déchets. Un travail est fait dans le cadre de la sous-traitance pour favoriser l’émergence de la classe moyenne au pays.»

La Sicomines, un projet d’exploitation minière évalué à 3 milliards  USD, fait partie des accords de coopération passés entre la Chine et la RDC en 2008.

Cet  accord sino-congolais prévoyait  la réalisation des infrastructures par la Chine en RDC contre l’exploitation des mines de la Gécamines, cuivre et cobalt, à travers la Sicomines.

Et, c’est depuis le 26 octobre 2015 que la phase de production minière a commencé à Kolwezi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner