Haut Uélé: trois personnes tuées par des présumés LRA

Des rebelles LRA.

Trois personnes dont un militaire congolais ont été tuées samedi 14 novembre par des présumés rebelles ougandais de la LRA dans deux attaques armées à Dungu vers le parc de Garamba (Haut Uélé).

Selon Edmond Lokakao, administrateur du territoire de Dungu, qui a révélé cette information à Radio Okapi, la première attaque s’est produite au village de Paika.

Deux conducteurs de motos sont tombés dans une embuscade tendue par des présumés LRA.

L’administrateur du territoire de Dungu indique que l’un des deux conducteurs a été tué par balles. L’autre est grièvement blessé. Il est soigné à Dungu.

La même source rapporte que les mêmes assaillants ont également tué un militaire et un civil au cours d’une autre attaque vers le parc de Garamba. Cette attaque a occasionné un déplacement momentané des habitants du secteur.

Interrogé par Radio Okapi, le commandant du secteur opérationnel de l’armée dans le Haut Uélé attribue ces attaques à des braconniers armés qui, selon lui, étaient accompagnés de nombreux civils munis d’armes blanches.

A l’en croire, les militaires pourchassent ces assaillants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner