Sud-Kivu : des parents d’élèves réclament la fin de la prise en charge des enseignants

Marche des parents d'élèves à Bukavu pour protester contre la prise en charge des enseignants par les parents, 14 décembre 2015. Photo Radio Okapi/Emmanuel Elameji.

Les parents d’élèves du Sud-Kivu contestent le système de la prise en charge des enseignants. Au cours d’une marche de protestation organisée lundi 14 décembre par la Synergie des associations des parents d’élèves, ils se disent fatigués de continuer à payer cette prime et demandent au gouvernement de reprendre sa charge en payant à chaque enseignant un salaire conséquent.

Ils étaient des milliers de parents, enseignants, membres de la société civile, et même les élèves, qui ont pris d’assaut les rues de Bukavu ce lundi matin.

La marche est partie de la commune de Kadutu jusqu’à l’assemblée provinciale, en passant par le bureau de coordination de la société civile et le gouvernorat de province.

Sur les calicots on pouvait lire: « 2016, année sans prime dans nos écoles », « 23 ans c’est beaucoup », « trop c’est trop », « la prime est un crime car elle est la source de la déperdition scolaire », « que le gouvernement paie à l’enseignant un salaire conséquent », « les parents sont fatigués », etc.

A l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, les manifestants ont fait la lecture de leur mémorandum qu’ils ont adressé au Premier ministre depuis le mois d’octobre dernier.

Pour l’Association nationale des parents du Congo (Anapeco) et d’autres structures regroupant les parents d’élèves, à partir de Janvier 2016 prochain, il ne sera plus question, pour les parents de payer les frais de la prise en charge des enseignants, dans toutes les écoles officielles, conventionnées et non conventionnées.

Le président de l’assemblée provinciale dit prendre acte et s’engage de transmettre, dans la mesure du possible, leur mémorandum aux personnes habilitées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner