La mort d’un conducteur de moto occasionne des échauffourées en Ituri

Des conducteurs de motos au Rond-point victoire à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

La mort d’un conducteur de moto a occasionné des échauffourées vendredi 5 février au centre de négoce Iga-Barrière en Ituri.

Des sources locales rapportent que tout est parti du cambriolage d’une station-service par quatre bandits armés jeudi dans la soirée.

Les assaillants, décrits par des témoins comme des personnes habillées en soutane, ont tiré plusieurs coups de feu avant d’exiger de l’argent au personnel de la station-station.

Un témoin qui cite le gérant de l’établissement indique que les bandits ont emporté 77 000 dollars américains.

Dans leur fuite, les assaillants auraient été poursuivis par un groupe de conducteurs de motos qui tentaient de les rattraper.

Les assaillants de la station-service ont alors ouvert le feu sur leurs poursuivants, tuant un taximan et blessant grièvement un autre.

L’incident a créé une forte tension au centre de négoce le lendemain.

Des conducteurs de moto mêlés à des personnes qui transportent des marchandises pour des clients au marché ont cassé le cachot de la police, occasionnant l’évasion de quatre détenus. Ils ont ensuite saccagé la barrière de la Direction générale des recettes de la province de l’Ituri (DGRPI).

La police a été déployée sur place pour rétablir le calme.

Ces échauffourées ont perturbé les activités à Iga Barrière durant toute la journée de vendredi. Le trafic a été momentanément interrompu entre Bunia et Mahagi.

C’est ce samedi matin que la vie a repris normalement au centre de négoce.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner