RDC : Francine Muyumba plaide pour la création d’emplois

Francine Muyumba, présidente de l'Union panafricaine de la jeunesse. Photo droits tiers.

La présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ), Francine Muyumba, plaide pour la création d’emplois en République démocratique du Congo. Elle l’a déclaré, jeudi 11 février, dans une interview accordée à Radio Okapi pour faire la restitution de ses activités au siège des Nations unies à New-York.

Francine Muyumba salue la stabilité du cadre macro-économique en RDC, mais elle souhaite que des emplois soient créés.

« Le gouvernement nous a permis de bénéficier ces dernières années de la stabilité du cadre macro-économique qui est source d’une croissance économique soutenue. Mais ça ne suffit pas. Nous voulons palper. Nous voulons qu’on nous dise dans sic ou une année combien d’emplois on a créé pour la jeunesse », a affirmé la présidente de l’UPJ.

Selon elle, les jeunes africains en général et de la RDC en particulier, sont en majorité des chômeurs et « meurent dans la mer en cherchant une meilleure vie ailleurs ».

«Aujourd’hui en RDC comme en Afrique nous avons plus de chômeurs que des travailleurs. Combien de personnes quittent la maison chez nous en RDC ou ailleurs en Afrique pour aller travailler ? » s’interroge-t-elle.

Francine Muyumba fustige le manque de politique d’encadrement de la jeunesse dans les pays d’Afrique et dit partager la frustration des problèmes des jeunes.

« Tant que nos gouvernements n’auront pas de programmes sérieux sur l’économie, ce problème se posera toujours. Nous voulons une Afrique développée et libre de mouvement ; nous voulons une Afrique où les jeunes ne meurent pas dans les mers pour aller chercher une meilleure vie ailleurs », a plaidé la présidente de l’UPJ.

Pour aider les gouvernements des pays africains à développer le continent, elle propose que les dirigeants favorisent l’agriculture pour réduite le taux de chômage :

« L’agriculture peut nous servir de cadre de développement. Plusieurs pays qui se développent se focalisent sur l’agriculture parce qu’elle contribue à 40%, voire à 80% de la création de l’emploi »

Elle estime qu’aucun budget de l’Etat ne peut pas passer à l’Assemblée nationale sans inclure la jeunesse.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)