Les habitants de Songololo demandent au gouvernement un accès à l’eau potable

Une femme en train d'introduire sa puce électronique dans une borne fontaine de la Sofoco pour puiser l'eau (Photo Jocelyne Musau)

Les difficultés d’approvisionnement en eau potable du quartier Mamboma (communément appelé Kilomètres 5) à Songololo dans le Kongo Central sont récurrentes. La société civile a décidé de lancer un appel au gouvernement provincial pour parvenir à une solution.
 
Selon Paul Mansiamina, membre de la société civile de Songololo, un projet d’adduction d’eau à travers les bornes fontaines, initié par l’ancien gouvernement provincial de Mbatshi Batshia, n’a jamais vu le jour.
 
Toutes les tentatives pour mobiliser le gouvernement provincial ont échoué. La population, estimée à 7000 habitants, doit actuellement acheter des bidons d’eau que des jeunes vont chercher à plusieurs kilomètres. Des jeunes qui désertent les bancs de l’école pour s’adonner à cette activité lucrative (300 FC le bidon de 5 litres).
 
Toute la population souhaite régler au plus vite cette situation afin d’avoir accès plus facilement à de l’eau potable.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner