Lufu, un marché de moins en moins attractif

Des produits alimentaires en provenance de l’Angola exposés au marché de Lufu dans le territoire de Songololo, province du Kongo central, le 11/06/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Alors qu’il alimentait la ville de Kinshasa et certaines villes du Kongo-Central en divers biens de première nécessité il y a encore quelques mois, le marché de Lufu situé à la frontière angolaise dans le territoire de Songololo (Kongo-Central) est de moins en moins attrayant.

La farine et la semoule de blé, le riz, le sucre, le lait et l’huile végétale que les commerçants congolais allaient chercher à bas prix dans ce marché ne sont plus en vente à Lufu. La plupart des produits en provenance de l’Angola se font rares.

Depuis un mois, les autorités angolaises ont imposé des mesures restreignant l’exportation de certains produits, explique Eloi Kiambembo, l’administrateur du territoire de Songololo où se trouve le marché de Lufu. Ceci explique, d’après lui, les difficultés des commerçants congolais à se procurer certains produits.

«Depuis un mois, tous les produits de première nécessité comme la semoule, l’huile végétale et le sucre ont été interdits d’exportation de l’Angola vers la RDC par les autorités angolaises, au grand désarroi des commerçants et consommateurs en provenance de Kinshasa et de Matadi», fait savoir Eloi Kiambembo.

La police interpelle une charrette contenant des sacs du ciment appartenant à un couple vivant avec handicap le 11/06/2016, au marché de Lufu dans le territoire de Songololo, province du Kongo central. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Des produits pour les Angolais 

Eloi Kiambembo croit connaître les raisons de la décision des autorités congolaises.

Il affirme que les produits de première nécessité que les commerçants angolais venaient revendre à Lufu étaient en fait destinés aux consommateurs angolais.

A l’en croire, le gouvernement angolais accorde des exonérations aux opérateurs économiques qui importent ces produits en Angola. Une mesure prise pour permettre à la population angolaise de se procurer les biens de première nécessité à bas prix.

Le marché de Lufu a donc fleuri après que des commerçants angolais ont commencé à traverser la frontière pour revendre huile, riz, maïs, lait et sucre sur le territoire congolais. 

Faute de produits de première nécessité, la fréquentation des commerçants congolais a baissé à Lufu où l’on ne vend plus que des appareils électroménagers, du vin et du savon importés d’Angola.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (103)
RDC (102)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)