Afrique centrale : Interpol s’engage à former les policiers contre le terrorisme

Des officiers généraux de la Police nationale congolaise (PNC) à Kinshasa, le 30/10/2015 lors de l’ouverture de la 4e session de la plateforme régionale Afrique centrale pour la réduction des risques de catastrophes et 2e session de la conférence ministérielle Afrique centrale. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.

Interpol s’engage à former les policiers de l’Afrique centrale contre le terrorisme dans la région. L’Officier régional spécialisé de cette Organisation internationale de police criminelle, le colonel Chantal Apendeki, l’a affirmé jeudi 7 avril à Kinshasa.

« Il a été convenu que Interpole va former les polices en matière de terrorisme, de gestion de poste attentat, en matière de Cybercriminalité et autre domaine. Après il sera mis à leur disposition des outils nécessaires », a déclaré Chantal Apendeki, dans son discours sur le bilan de sa participation à la 4e réunion sur les nouvelles formes de criminalité.

Elle a indiqué que le terrorisme reste la forme la plus extrême en émergence en Afrique Centrale.

« Vous savez la porosité de nos frontières pose problème, ces criminels se déplacent comme ils veulent. Il est maintenant question que la police se réveille et que la police commence à échanger. On ne pourra plus travailler en vase clos dans un premier temps », a affirmé le colonel Chantal Apendeki.

Pour elle, les pays de l’Afrique centrale doivent échanger tout le temps et « poursuivre les criminels jusqu’à leur dernier retranchement ».

«Nos pays sont vraiment touchés par ce triste phénomène. Nous avons vu comment le Cameroun, le Tchad et le Nigeria se mettent ensemble pour combattre le Boko Haram. Nous avons parlé par exemple des fichiers nationaux à mettre ensemble afin de pouvoir d’abord identifier et communiquer, échanger d’avantage », a ajouté la même source.​
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner