Ituri: 2 400 personnes sont mortes de paludisme en 2015

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins auprès d’une infirmière à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commissaire spécial adjoint de l’Ituri en charge de l’économie a révélé vendredi 29 avril que 2 450 personnes sont mortes de paludisme en 2015 sur les 565 000 malades recensés. 

Des chiffres qui, selon Dr Louis Tshulo médecin chef de division provinciale de la santé de l’Ituri, s’expliquent par le mauvais assainissement du milieu et la non-utilisation des moustiquaires imprégnées.

Le médecin rapporte que la plupart des décès causés par le paludisme sont enregistrés dans la zone de santé de Tchomia, situé au bord du lac Albert, ainsi que dans les zones de santé de Rety, de Kambala et de Logo.

Le docteur Louis Tshulo demande aux habitants de l’Ituri de se protéger contre le paludisme notamment en veillant sur l’assainissement de leur milieu.

« Nous avons demandé à ce que chaque ménage puisse veiller à l’assainissement en évitant qu’il y ait de l’eau stagnante autour de la maison et des douches. On a demandé à ce qu’on puisse sécher les marigots, débroussailler autour des maisons, aérer les maisons, dormir sous les moustiquaires imprégnées », indique-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner