Politique des prix des produits de première nécessité

Une enseigne de la compagnie de téléphonie cellulaire Tigo sur une avenue de Kinshasa le 11/02/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Dans un communiqué publié la semaine dernière,  le secrétariat général à l’économie nationale met en garde les revendeurs de cartes prépayées qui pratiquent des taux prohibitifs sur le marché. Il a tenu à rappeler que  de fortes sanctions seront prises à l’endroit de tout opérateur économique véreux qui continuerait à spéculer avec notamment la vente d’une carte de 100 unités dont le prix équivaut à 1 $ et qui se vend aujourd’hui à 1.200 FC pendant que le taux de change sur le marché ne dépasse pas 980 FC le dollar américain.

 

Cette  affaire relance, selon certains observateurs, le débat sur l’exécution des recommandations du rapport d’enquête initiée en 2014 par le ministère de l’économie sur la vérité des prix des produits de première nécessité.

 

-Comment commentez-vous cette  actualité ?

 

Invité : Jean Louis Bisangilwa, analyste économique.

/sites/default/files/2016-05/20160510-pa-hausse-des-prix-des-cartess-prepayees-site.mp3

Thème du mercredi 11 mai 2016

 

Dans un article paru le mercredi 04 mai dernier, le journal  le phare fait une analyse  sur le retard accusé dans la constitution  du comité préparatoire au Dialogue. Le  journal  fait  savoir  qu’Edem Kodjo éprouve d’énormes difficultés pour tenir un dialogue réellement inclusif.  Selon le journal, Il est quasi-impossible pour le facilitateur d’obtenir un consensus autour des termes de référence des partisans du dialogue. Une difficulté qui  s’accroît davantage, face au camp du refus.

Certains observateurs estiment que  cette difficulté pourrait influencer la suite du processus électoral.

 

Une autre opinion  pense plutôt que la convergence  des points de vue facilitera la tenue des élections dans les délais constitutionnels.

 

-Qu’en pensez-vous ?

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner