Opération « Usalama » : les FARDC et la Monusco contrôlent plusieurs positions des ADF à Beni

les généraux Jean Baillaud de la Monusco à gauche et Leon Mushale de l'armée congolaise à droite au camp Fardc de Kasana / Eringeti. Radio Okapi/Ph. Papy Martial Mukeba.

Neuf jours après le lancement de l’opération  « Usalama » [sécurité, en Français] contre les rebelles ougandais des ADF, les Forces armées de la RDC ont conquis plusieurs camps de l’ennemi. Le commandant de la troisième zone de défense des FARDC, le général Léon Mushale qui a livré cette information lundi 23 mai se félicite du résultat du travail effectué avec l’appui de la Monusco.

« Nous avons réussi à dégager l’espace que l’ennemi occupait depuis très longtemps. Nous avons conquis un certain nombre de camps. Nous sommes parvenus à neutraliser un certain nombre d’ADF mais nous ne voulons pas donner des chiffres », a affirmé le général Léon Mushale.

Il a précisé que cette opération est menée avec l’aide et la « coopération effective » de la Monusco dans le domaine de la logistique, l’appui feu, la co-localisation des troupes sur le sol et l’appui des renseignements.

Pour sa part, le général Jean Baillaud, le commandant adjoint de la force de la Monusco, a déclaré que les rebelles ougandais des ADF conservent encore leur capacité de nuisance et cette opération militaire va se poursuivre pour protéger les civils.

« Ce sont des résultats que nous avons initiés depuis pas mal de temps et en particulier après les attaques du mois de novembre à Eringeti où les ADF avaient mené une action de grande envergure. Je  pense qu’il n’en sont plus capables mais ils conservent leur capacité de nuisance et nous avons le devoir de protéger les populations et en tant que militaire nous allons continuer ces opérations ensemble », a souligné le général Jean Baillaud.

Pour l’instant la coalition FARDC-Monusco accentue sa pression sur l’ADF dans la brousse du territoire de Beni.

Dans un communiqué publié lundi 23 mai, la Monusco dit soutenir « activement les FARDC grâce à l’opération Usalama afin d’améliorer la situation sécuritaire à Beni ».

Les FARDC et la Monusco ont lancé l’opération « Usalama » le 14 mai dernier. Cette action est menée contre les rebelles ougandais des ADF dans le territoire de Beni, théâtre des tueries des populations civiles ces derniers jours. 17 personnes avaient été tuées notamment à Minibo et Mutsonge, deux quartiers situés environ 60 km au Nord-Est de la ville de Beni.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires