Edem Kodjo: «Il n’y aura pas de dialogue politique sans l’UDPS »

Le facilitateur de l'Union Africaine pour le dialogue politique en République Démocratique du Congo, Edem Kodjo lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le 11/04/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«Il n’y aura pas de dialogue politique sans l’UDPS. Tout peut commencer en attendant la liste de l’opposition qui devrait être présentée par l’Union pour la démocratie et le progrès social. Mais tout peut encore s’arrêter si l’opposition ne vient pas à ce forum», a déclaré vendredi 20 mai le facilitateur du dialogue national en RDC, Edem Kodjo, lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

A cette même occasion, il a présenté la liste de dix délégués de la société civile dont le groupe de travail a commencé le même jour les travaux préparatoires du dialogue.

Le facilitateur Kodjo dit avoir l’impression que l’UDPS est en train de prendre le dialogue en otage. Mais, il précise que le dialogue sans ce parti est un non-sens :

«Quel est le sens de ce dialogue qui laisserait de côté des acteurs importants de l’opposition, comme l’UDPS ? Quelqu’un a dit qu’on est contre le camp de l’UDPS. D’autres pensent que je n’en ai que pour l’UDPS. Non ! Il faut être réaliste. Qui sait qui représente quoi auprès de la population congolaise?»

Il dit compter toujours sur ce parti pour avoir la composition de la délégation de l’opposition politique à ce comité préparatoire.« Je continue d’attendre la liste de l’opposition que l’UDPS m’a promise depuis le 26 mars», a déclaré Edem Kodjo.

L’ancien Premier ministre togolais insiste pour qu’il y ait une détente de l’environnement politique, favorable à la tenue du dialogue dans le respect des libertés politiques et des droits de l’homme.
«Le dialogue a besoin d’un climat favorable, où sont bannis tout ce que vous appelez ‘violations des droits de l’homme’…», a-t-il affirmé.

Groupe de travail

En attendant la mise en place du comité préparatoire, Edem Kodjo a décidé de démarrer les travaux préparatoires avec dix délégués de la société civile.

Il s’agit de :

  1. Abbé Donatien Nshole de la CENCO
  2. Révérend pasteur François-David Ekofo
  3. Marie-Madeleine Kalala (CNC)
  4. Jonas Tshombela (CNC)
  5. Jérôme Bonso (RECIC et AETA)
  6. Maguy Kyala (Forces vives)
  7. Eliane Munkeni (FEC)
  8. Dirk Shaka (LUCHA)
  9. Jean-Pierre Alumba (Diaspora)
  10. Juliette Mughole.​
     
Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (113)
Elections (86)
Ceni (85)
Ebola (76)
FARDC (43)
Beni (27)
Monusco (26)
Linafoot (23)
CPI (22)
FCC (21)
élection (20)
Division I (19)
MLC (18)
Police (17)