Bas-Uele : des présumés LRA prennent en otage une centaine de personnes à Gumbu

Des rebelles LRA.

Des hommes en armes identifiés comme les rebelles ougandais de la LRA ont pris en otage, dans la nuit de samedi 4 juin, une centaine de personnes à Gumbu en territoire de Bondo (Bas-Uélé), témoigne un des notables de la chefferie de Bili. Selon lui, les présumés rebelles de la LRA ont pris ces otages lors de leur incursion dans le village de Gumbu entre 19 heures et 20 heures locales.

Ces assaillants évalués à une cinquantaine étaient armés. Ils ont assiégé la paroisse catholique Saint André de Gumbu avant de se ruer vers les marchés, les habitations et les boutiques. Ils auraient opéré en toute quiétude, souligne la même source.

Ils ont pillé plusieurs biens des commerçants ambulants venus ravitailler le marché à Gumbu. Ils ont emporté les vivres frais, les volailles et les bétails, ajoute la même source.
Le notable de Bili a indiqué que ces rebelles de la LRA ont pris en otage des personnes pour transporter leur butin.

Parmi ces personnes prises en otage, on compte des écoliers venus des villages voisins pour passer l’Examen national de fin d’études primaires (ENAFEP), les commerçants et les infirmiers en pleine campagne de vaccination contre la méningite.

L’administrateur du territoire de Bondo qui confirme ces faits, précise que les FARDC se sont lancées, depuis dimanche 5 juin, à la poursuite de ces rebelles dans la forêt d’Adama, lieu supposé de leur retranchement.​

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner