RDC: Tshibangu Kalala propose une révision partielle du fichier électoral

Professeur Tshibangu Kalala au studio de Radio Okapi, le 13/07/2015 à Kinshasa. Photo John Bompengo

Le président du parti Notre beau pays, Tshibangu Kalala, propose une révision partielle du fichier électoral pour que les élections se tiennent dans les délais constitutionnels. Dans une déclaration politique faite mardi 28 juin à Kinshasa, l’opposant a rejeté tous les arguments «fallacieux» avancés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) «pour retarder l’organisation des élections.»

Pour résoudre le problème de nouveaux majeurs, selon le leader de Notre beau pays, la CENI peut les identifier et les inscrire sur la liste électorale de 2011 dans leurs circonscriptions électorales respectives. Cette opération peut prendre 15 à 20 jours seulement, estime-t-il

Selon la constitution congolaise, la présidentielle doit être organisée en novembre 2016. Tshibangu Kalala reste convaincu que c’est encore possible: 

« Nous soutenons donc une révision partielle et non totale du fichier électoral. Au total, le fichier électoral actuel qui date de 2011 a été accepté l’année dernière en 2015 par tous les partis politiques qui ont déposé les candidatures de leurs membres aux élections provinciales. Il suffit d’y ajouter ou de ne pas y ajouter les nouveaux majeurs pour tenir les élections générales dans les délais constitutionnels.»

Tshibangu Kalala soutient que la CENI ne convainc pas  en affirmant qu’il faut extirper du fichier électoral tous les électeurs morts:

«La décision électorale est prise, non pas par tous les Congolais vivants inscrits sur la liste électorale, mais uniquement par ceux qui vont se déplacer le jour des élections pour aller voter. Les morts et les abstentionnistes ont donc le même sort: on ne les comptes pas dans la décision électorale.»

La Commission électorale nationale indépendante a annoncé pour le début du mois juillet, la révision du fichier électoral par le Nord-Ubangi, comme province pilote. Une opération qui selon son président, Corneille Nangaa, prendra au moins seize mois. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner