RDC : les militants de LUCHA renoncent à la mesure de grâce présidentielle

Des militants du Mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) lors d’un sit-in devant le Quartier général de la Monusco à Goma (Nord-Kivu) contre les massacres de Beni. Samedi 14 mai 2016. Photo Monusco/Toussnel Chery.

Les six militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), en prison à Munzenze à Goma au Nord-Kivu, renoncent à leur liberté accordée par la grâce présidentielle publiée vendredi 22 juillet.

Dans une ordonnance présidentielle lue sur la chaine de télévision nationale, le chef de l’Etat Joseph Kabila a accordé une «remise totale» de peine aux six militants du mouvement pro-démocratie Lutte pour le changement (LUCHA) qui ont déjà passé quatre mois en prison.

Selon Trésor Akili, un des membres de ce mouvement contacté à Goma, ses camarades qui ont bénéficié de cette remise de peine disent préférer rester en prison.

Les militants de LUCHA bénéficiaires de cette mesure de grâce sont :

  1. Mme Kabuo Rebecca
  2. Kambala Matshunga
  3. Kasereka Kamundo
  4. Kambale Serge
  5. Alipenda John
  6. Kasereka Muhima

Pour Trésor Akili, les six militants de la LUCHA condamnés le 4 mars dernier à six mois de prison, préfèrent terminer la dizaine de jours de peine qui leur reste en signe de solidarité aux autres militantes pro-démocraties n’ayant pas bénéficié de cette grâce qu’ils jugent sélective.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner