Tshopo: les problèmes financiers bloquent l’investiture du gouvernement

Jean Ilongo Tokole (sur tapis rouge), gouverneur de la Tshopo. Radio Okapi/Ph. Dorcas Kanku

Le gouverneur de la province de la Tshopo, Jean Ilongo Tokole, se dit incapable de solliciter une session extraordinaire de l’assemblée provinciale pour l’investiture de son gouvernement. Il justifie ce blocage notamment par des contraintes financières.

Jean Ilongo Tokole affirme que le Gouvernement n’a pas honoré ses engagements en matière de rétrocession aux nouvelles provinces :  

«J’avais nommé les ministres, bien sûr, mais il me faut les moyens. Il ne faut pas que les ministres viennent travailler dans des conditions inhumaines. Pendant la conférence des gouverneurs, on nous avait communiqué le montant de rétrocession de nouvelles provinces. On nous avait fixé un montant planché, qui, à partir du 10 juillet, devrait être exécutoire. Avec ce que nous connaissons avec la chute de la plupart de nos exportations, le gouvernement n’a pas respecté ses engagements de Lubumbashi.»

Il affirme que la situation est similaire dans toutes les provinces issues du démembrement de l’ex-Province Orientale.

Le gouverneur Ilongo révèle qu’il est incapable de présenter des données chiffrées.

«Comment vais-je présenter ce programme de façon chiffrée, parce que je n’ai pas des montants à mettre dans les documents ? L’assemblée elle-même ne connait pas les chiffres de sa dotation qui doit venir de Kinshasa », s’interroge-t-il.

Près de deux mois après la publication de son gouvernement, les ministres provinciaux ne sont pas toujours en fonction.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner