Dialogue: l’opposition et la majorité réagissent au report du début des travaux préparatoires

Le facilitateur de l'Union Africaine pour le dialogue politique en République Démocratique du Congo, Edem Kodjo lors d’une interview accorde à Radio Okapi à Kinshasa, le 26/07/2016.Radio Okapi/Photo John Bompengo

L’opposant Joseph Olenghankoy se réjouit du report du début des travaux préparatoires du dialogue annoncé vendredi 29 juillet par la facilitation. Le porte-parole de la Majorité présidentielle, Alain Atundu, estime, pour sa part, que le dialogue devrait commencer pour régler les problèmes auxquels fait face le pays.

Annoncé pour le samedi 30 juillet, le début des travaux préparatoires du dialogue a été renvoyé à une date ultérieure, a fait savoir Brahima Traoré, membre du staff d’Edem Kodjo, facilitateur de ce forum.

Le président des Forces novatrices pour l’unité et la solidarité (FONUS), parti membre du Rassemblement de l’opposition, Joseph Olenghankoy, apprécie ce report.

« Pour une fois, il [Edem Kodjo] a compris qu’on ne peut pas aller à l’encontre du destin de tout un peuple. Nous avons pris acte de cela et au niveau du Rassemblement, nous allons donner la position la plus officielle. C’est une voie de la sagesse que nous apprécions à son juste titre », indique l’opposant.

/sites/default/files/2016-07/20160731-entretien-olenghankoy_32sec.mp3

M. Olenghankoy fait savoir que sa plateforme va lever des options par rapport au report des travaux préparatoires du dialogue.

Le Rassemblement de l’opposition (dont est également membre l’UDPS d’Etienne Tshisekedi) a récemment récusé le facilitateur du dialogue Edem Kodjo et demandé son remplacement.

Appel au démarrage du dialogue

De son côté, le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu a estimé nécessaire que le dialogue commence pour régler les problèmes de la nation.

Il regrette que l'on perde du temps pour trouver la forme dudit dialogue.

« Nous souhaitons que le dialogue démarre parce que l’essentiel, c’est le sujet traité au cours du dialogue. Nous espérons surtout que ceci [le report] ne va pas sacrifier l’essentiel, c’est-à-dire sacrifier la solution d’un problème réel posé par rapport aux ambitions de certains personnages », a soutenu le porte-parole de la MP.

/sites/default/files/2016-07/20160731-entretien-alain-atundu_40sec.mp3

Pour André-Alain Atundu, l’Etat est plus important que tout le monde. « Il est important que ses problèmes soient traités avant d’autres », a-t-il poursuivi.  

Selon la facilitation, le report des travaux du comité préparatoire a pour but de permettre à tous les acteurs de prendre leurs dispositions pour que les participants au dialogue soit au complet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (68)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)