Des Kinois se plaignent du manque d’entretien du cimetière de la Gombe

Des affiches des candidats aux élections de 2011, sur le mur du cimetière de la Gombe le 11/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des habitants de la ville de Kinshasa qui se sont rendus ce lundi 1er août au cimetière de la Gombe où sont enterrés leurs parents se sont plaints de l’état de cette nécropole. En RDC, la journée du 1er août est consacrée aux parents décédés (avant-midi) et aux parents décédés (après-midi).

Des  familles qui se sont rendues ce lundi au cimetière de la Gombe se sont plaintes de la dégradation de ce cimetière où sont notamment enterrés quelques illustres artistes, responsables de l’armée et politiciens congolais.

« C’est déplorable. Il n’y a même pas d’entretien alors que nous avons payé beaucoup d’argent pour enterrer nos proches. Aux cimetières, il y a des gens qui dorment, des enfants de la rue, des prostitués. C’est devenu tout un village. Il n’y a pas de respect de morts, c’est déplorable », s’est indigné Roger, qui est allé entretenir la tombe de son père.

Manque de moyens

Mabwa Dosha est chargé de la gestion quotidienne du cimetière de la Gombe. Il se plaint de ne pas avoir suffisamment de moyens pour entretenir ce cimetière.

Il regrette notamment de ne pas disposer d’outils suffisants pour les 23 agents chargés d’entretenir le cimetière.

« Moi je fais l’entretien. J’ai des outillages incomplets. Je travaille du lundi au samedi. J’ai demandé aux autorités une aide d’outils pour l’entretien. On ne me donne pas. Je n’ai que dix outils pour 23 agents. Comment puis-je travailler ? », s’interroge-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner