Dimbelenge: 10 000 personnes ont fui les affrontements entre militaires et miliciens

Environ dix mille personnes, habitant le territoire de Dimbelenge dans la province du Kasaï-Central, ont trouvé refuge dans la forêt, fuyant les affrontements entre militaires et miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu.

Selon un activiste des droits de l’homme qui vit avec eux, ces déplacés ont abandonné  leurs habitations mardi dernier après l’entrée des miliciens dans leur territoire.

Ces habitants refusent de rentrer chez eux, disant craindre d’éventuels dérapages de l’armée dans les opérations de poursuite des miliciens. Les militaires mènent des opérations de ratissage depuis qu’ils ont repris le contrôle du chef-lieu du territoire de Dimbelenge.

A en croire l’activiste des droits de l’homme que Radio Okapi a interrogé et qui a requis l’anonymat, c’est presque tous les habitants de Dimbelenge qui vivent avec leurs enfants dans la forêt. Ces déplacés vivraient sans aucune assistance. Notre source demande une prise en charge pour ces personnes et invite le gouvernement à rétablir l’ordre dans ce territoire.

Les miliciens de Kamwina Nsapu ont saccagé des postes de police et des bureaux de l’administration publique à Dimbelenge dont ils ont occupé des secteurs ces derniers jours.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (103)
RDC (101)
Elections (87)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (37)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (17)
Opposition (17)