RDC : la Banque mondiale évalue son apport dans le secteur agricole

Au cours d’une conférence de presse vendredi 11 novembre à Kinshasa, le bureau de représentation de la Banque mondiale en RDC a évalué son engagement au pays dans le secteur de l’agriculture.

Selon le directeur des opérations de cette institution financière, Ahmadou Moustapha Ndiaye, l’apport de la Banque mondiale pour la RDC est évalué à 450 millions de dollars américains, soit 15 % du cout global.

Parlant des défis à relever, M. Moustapha s’est exprimé en ces termes :

«Nous avons en termes des défis, la production agricole qui a diminué depuis les années 1970 de près de 90 %. On voit aussi en RDC, plus de 6 millions de personnes qui souffrent gravement de l’insécurité alimentaire.»

Par ailleurs, a-t-il indiqué, le groupe de la Banque mondiale soutient le gouvernement congolais dans sa stratégie pour la relance du secteur agricole, à travers des interventions sur les besoins pour couvrir l’ensemble du territoire national.

La banque mondiale appuie la RDC dans le secteur de l’agriculture à travers le Projet d’appui à la réhabilitation et à la relance du secteur agricole (PARSSA).

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner