Procès Franck Diongo : une audience de reconstitution des faits prévue mercredi

Le député de l’opposition et président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), Franck Diongo, sera de nouveau mercredi prochain devant les juges de la Cour suprême de justice.

Il lui est reproché par la justice d’avoir «séquestré» le 19 décembre dernier trois militaires de la Garde républicaine à son domicile.

Après avoir assisté à l’audience de vendredi 23 décembre à la Cour suprême de justice, les avocats de cet élu du district de la Lukunga à Kinshasa dénoncent le fait que leur client a été amené de force devant cette juridiction, alors qu’il n’était pas en mesure de comparaitre, après avoir été admis aux urgences de la clinique Ngaliema.

«A la suite de l’audience d’aujourd’hui, l’honorable Franck Diongo a été extrait de façon brutale, lui empêchant de prendre ses soins en l’éloignant de son médecin par les agents de l’ordre partis le prendre. Nous avons démontré qu’il était suffisamment en situation sanitaire très délabrée, mais on l’a amené à la cour  sur une chaise roulante», s’est indigné Me Laurent Onyemba.

Soulignant que la prochaine audience consistera en la descente sur terrain pour la reconstitution des faits reprochés à son client, Me Laurent Onyemba ajoute que ce rendez-vous ne pourrait avoir lieu que si la santé de Franck Diongo s’améliore d’ici là.

«Il est démontrable que l’honorable Franck Diongo est suffisamment affaibli et on ne peut pas administrer une justice à quelqu’un qui n’a pas toutes ses facultés physiques et intellectuelles. Nous demandons aux autorités, notamment au parlement, de nous soutenir pour qu’il soit rapatrié, parce que sa situation sanitaire se délabre», soutient-il.

Le député de l’opposition Franck Diongo a été arrêté lundi 19 décembre à Kinshasa et la Cour suprême de justice a ouvert le jour suivant un procès en «flagrance» contre lui.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (34)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Corruption (23)
Unpc (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Caf (21)