Lubumbashi: Kyungu wa Kumwanza attendu au parquet ce jeudi

Après la levée de son immunité parlementaire, le député provincial Kyungu wa Kumwanza est attendu, jeudi 5 janvier par le parquet général de Lubumbashi, pour présenter ses moyens des défenses dans le cadre d’une enquête judiciaire.

Dans un réquisitoire du procureur général introduit au mois de juin dernier à l’organe délibérant de la province, M. Kyungu est accusé d’avoir offensé le chef de l’Etat dans une conférence de presse tenue à Lubumbashi.

Cette démarche est fustigée par le Rassemblement des forces politiques et sociales, dont l’accusé est coordonnateur provincial dans l’ex-Katanga.

«Hier, par sept jeeps de policiers, une invitation a été décernée au coordonnateur du grand Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Cette invitation a été jetée par terre. Nous fustigeons cette manière de procéder, parce que c’est qu’au moment où à Kinshasa sous l’égide de la CENCO, il se passe des accords tout à fait inclusifs. Il y a même une commission chargée de Décrispation alors que le procureur général puisse lancer une invitation pour qu’il puisse comparaitre le 5 de ce mois», a déploré le porte-parole de cette plate-forme, Me Sonvil Mukendi.

Président national l’Union nationale de fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu, avait quitté en 2015 la Majorité présidentielle avec d’autres personnalités. Le groupe de frondeurs avait créé la plate-forme G7.

«Le parquet est en train de poursuivre notre coordonnateur du fait d’avoir offense le chef de l’Etat. Or, il [Gabriel Kyungu] ne reconnait pas cela», indique Me Sonvil Mukendi.

Ce dernier ajoute que le procureur n’a jamais mis à la disposition de l’assemblée provinciale, comme signalé dans son réquisitoire, un document sonore qui atteste que M. Kyungu wa Kumwanza aurait tenu ce genre des propos.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner