Nord-Kivu: difficultés dans l’enrôlement des électeurs

La représentation provinciale de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au Nord-Kivu a déploré dimanche 22 janvier plusieurs incidents qui handicapent le processus d’enrôlement et d’identification des électeurs dans cette province de l'est de la RDC. Elle a par ailleurs invité les autorités provinciales à sécuriser ce processus.  

Parmi les incidents signalés par la CENI figure le vol du kit d’enrôlement et d’identification des électeurs dans la nuit de vendredi à samedi dernier par des hommes armés, au centre de l’EP Tambi, axe Kitshanga, en collectivité des Bashali-Mokoto, territoire de Masisi.

Par conséquent, l’opération est suspendue dans ce centre, selon la même source.

Dans le territoire de Lubero, ce  sont des Maï-Maï qui empêchent le déroulement des opérations d’enrôlement à Mangurujipa. Il ne s’agit pas d’une décision de la CENI, mais des combattants de Nduma Defense Of Congo, NDC/Rénové, a précisé l’administrateur de ce territoire.

Selon lui, ces combattants disent vouloir empêcher les rebelles hutus rwandais de s’enrôler.

En outre, trois employés de la CENI et quelques autorités locales de Munzoa auraient été arrêtés et détenus à Fatua  par les mêmes  Maï-Maï-Nduma/du chef de guerre Guidon au Sud-Lubero.  

L’insécurité et l’enclavement restent les défis majeurs à relever pour le bon déroulement de ces opérations électorales au Nord-Kivu, font remarquer des sources locales.

Risque d’exclusion d’une partie de l’électorat

A ce sujet, le gouvernement provincial a invité les services spécialisés à se pencher davantage notamment sur la sécurisation du processus électoral. L’appel a été lancé à l’issue de la réunion du comité provincial de sécurité présidé par le gouverneur de province, Julien Paluku, vendredi 20 janvier à Goma.

Ce dernier a fait comprendre aux participants qu’il était dangereux que les groupes armés, comme l’APCLS et le NDC/ Guidon, surveillent l’enrôlement, estimant que la population qui n’est pas de leur obédience risque d’être exclue de ce processus.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner