Après la réhabilitation du pont Semuliki, la société civile réclame la baisse des prix

Après la réouverture lundi dernier du pont Semuliki, la source civile de Beni exhorte les commerçants de la région à baisser les prix des produits sur le marché.

Ce pont s’était effondré au début du mois de janvier, occasionnant la hausse des prix des produits sur le marché.

Quatre jours après la réouverture du pont réhabilité, les prix des denrées alimentaires sur le marché n’ont pas été revus à la baisse, a déploré le pasteur Gilbert Kambale, président de la société civile de Beni.

Plusieurs commerçants expliquent qu’ils sont actuellement en train d’écouler des produits qu’ils avaient achetés avant la réhabilitation du pont Semuliki.

Durant cette période, les prix de plusieurs produits agricoles importés de l’Ouganda avaient largement augmenté. Les commerçants évoquaient une augmentation du prix de transport des marchandises, lié à l’usage des barques pour contourner l’effondrement du pont.

 M. Kambale plaide pour que les produits importés après la réouverture du pont Semuluki dont le ciment, le sel et le sucre, soient revus à la baisse.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner