Les habitants de Pinga redoutent la fermeture de la base de la MONUSCO

Les habitants de Pinga dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu redoute la fermeture de la base de la MONUSCO prévue dans les prochains mois.

Ils ont exprimé leurs préoccupations à une mission MONUSCO-FARDC-Police qui s’est rendue mercredi 15 février dans la localité pour parler de la fermeture de la base de cette mission onusienne.

Les habitants disent craindre pour leur sécurité à cause de la présence des groupes armés (NDC, APCLS, Nyatura et FDLR) dans les montagnes environnantes.

Selon eux, il se pose un problème d’effectif de policiers et militaires dans le secteur. Une fermeture de la base de la MONUSCO causerait des problèmes d’insécurité, estiment-ils.

A Pinga, la population pose notamment le problème de la route qui mène vers Kitshanga où est installée une autre base de la MONUSCO. Il faudrait, par exemple, plus de 12 heures de véhicule pour aller de Pinga à Kitshanga, font savoir des sources sur place.

Les habitants et les autorités locales de Pinga proposent que la fermeture de la base onusienne se fasse de manière « stratégique », en se rassurant que l’armée et la police pourront prendre la relève.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (173)
Ebola (64)
FARDC (53)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Butembo (21)
Goma (20)
Sécurité (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)