RDC : Saïd Djinnit rappelle la nécessité de la signature de l’arrangement particulier

L’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, a poursuivi jeudi 30 mars à Kinshasa, ses consultations avec la classe politique congolaise et la société civile.

Parmi les acteurs rencontrés ce jour, Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi du Rassemblement de l’opposition ainsi que Jonas Tshombela de la Nouvelle société civile nationale congolaise.

«La position des Nations unies n’a pas changé. L’accord du 31 décembre a été signé par toutes les parties prenantes et nous pensons que c’est un bon accord.  Nous souhaitons que les derniers arrangements soient conclus au plus vite pour qu’ils s’engagent [acteurs politiques] vers la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre», a-t-il rappelé.

M. Djinnit a entamé ces consultations au lendemain de l’échec des négociations politiques sous la médiation des évêques de la CENCO pour la signature de l’arrangement particulier à la suite de l’accord de la Saint Sylvestre.
«Les Nations unies se préparent à accompagner le Congo dans la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre et la préparation des élections tel que prévu par le dialogue et soutenues par la communauté internationale», a ajouté l’envoyé spécial du secrétaire de l’ONU pour  la région des Grands Lacs.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner