Tshopo: une maladie inconnue tue 34 personnes à Bangbo

Trente-quatre personnes sont mortes, entre les 7 et 8 avril, d’une maladie non encore identifiée déclarée dans le groupement Bangbo, en territoire de Banalia (Tshopo).

Avant de décéder, ces personnes présentaient des symptômes de diarrhée et de vomissement.

D’après le vice-président de la société civile force vive de Banalia, Didier Mahindo, le personnel médical sur le terrain est débordé :

«A Bangbo, il y a une diarrhée qui a attaqué la population. Depuis hier jusqu’à 10 heures, il y a déjà une trentaine de morts. L’infirmier de la place est débordé. Les morts sont exposés à l’extérieur. Nous lançons un cri d’alarme aux autorités de nous venir en aide».

Le chef de division provinciale de la santé de la Tshopo, docteur Francis Baelongandi, affirme avoir été saisi de cette situation par ses collaborateurs de Banalia.

«Nous aussi, nous venons d’être saisis d’une rumeur faisant état de 34 décès qui seraient dus à la diarrhée, vomissement et coliques abdominales. Des dispositions sont prises au niveau de la zone de santé pour qu’une équipe descende pour aller faire des investigations», a-t-il souligné.

La même source ajoute que la population de cette contrée ne dispose pas de latrines et utiliserait l’eau de la rivière Nadropia comme eau de boisson et lieu d’aisance.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner