RDC : la modicité du budget alloué à l’éducation inquiète la LIZADEEL

A l’occasion de la journée de l’enfant africain, commémorée le 16 juin de chaque année, la Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et des élèves (LIZADEEL), s’inquiète du fait que l’éducation en RDC reste toujours l’un de secteurs les moins nantis dans le  budget de l'Etat chaque année.

«Nous constatons malheureusement que l’éducation est sélective en RDC. Aujourd’hui, il n’y a que les enfants des riches qui ont accès à l’école. Les enfants des pauvres, les orphelins et autres ne savent payer le minerval qui coûte cher et ils sont abandonnés. Soit, ils sont dans les forces et groupes armés ou font des choses qui ne sont pas prévues par la loi», a déploré à Radio Okapi, le président du conseil d’administration de cette association, Joseph Godé Kayembe.

D’après lui, un plaidoyer a été fait en direction du gouvernement pour qu’il augmente le budget alloué au système éducatif et permette aux écoles de réduire les frais scolaires.

La journée de l’enfant africain est un événement annuel institué en rappel au massacre des enfants de Soweto (Afrique du Sud) en 1976 par le régime de l’apartheid.

Des milliers d'écoliers avaient marché pour protester contre l'«Afrikaans» qui allait être imposé par le pouvoir de l’époque comme langue d'enseignement dans toutes les écoles noires.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner