Le 30 juin célébré dans la méditation: «une catastrophe», déplore l’archevêque de Bukavu

Au cours d’une messe célébrée vendredi 30 juin à Bukavu, l’archevêque de Bukavu, Mgr François Xavier Maroy, a qualifié de «catastrophe» le fait que le 57e anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance est célébré dans la méditation sur proposition du président Joseph Kabila.

«Tout le monde devait être fier, avec des uniformes, des tenues. On fait des marches, des défilés, on boit, on chante.  Mais à toute une nation,  dire que notre journée d’accession à l’indépendance, nous allons la passer dans la méditation. Donc on est plus homme, on ne vit plus.  C’est une catastrophe», a affirmé le prélat catholique durant l’homélie, attribuant cette catastrophe au fait que les congolais «n’ont pas aimé travailler [pour la paix]».

La veille, dans un court communiqué, le président Joseph Kabila avait invité la population congolaise à célébrer cet anniversaire «dans le calme et la méditation.»

L’archevêque de Bukavu a profité de cette occasion pour appeler tous les chrétiens à prendre conscience de leur responsabilité face à la crise qui secoue actuellement la RDC et qui, a-t-il souligné, entrave la marche du pays vers le progrès.

Pour lui, cette crise tire essentiellement son origine dans la mauvaise gouvernance. Il a demandé à la population de réfléchir sur le travail à faire pour  éviter «la  honte que le Congo connait aujourd’hui.»

Fustigeant toute action armée pour déstabiliser le pays, Mgr. François Xavier Maroy a annoncé une réunion pour réfléchir sur des actions que les Congolais doivent mener avec l’accompagnement de l’Eglise, afin de sortir le pays de la crise.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner