Forum des As : CNSA : Protestations au Rassemblement/Limete, au CAT, au Front, à l’UNC et à la CENCO

Les journaux parus ce mardi 25 juillet à Kinshasa consacrent leurs unes aux réactions que continue de susciter la désignation de Joseph Olenghankoy à la tête du CNSA.
 
Après le désaveu de la Coalition des alliés de Tshisekedi (CAT), Joseph Olenghankoy a désormais sur son dos l’avalanche de protestations émanant du Rassemblement de l’Opposition politique/Limete, de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et, depuis lundi, du Front pour le respect de la Constitution d’Eve Bazaiba et de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), note Forum des As.
 
Tous ont un dénominateur commun : le rejet de la désignation du présent bureau du CNSA, précise le quotidien. Le journal parle des tirs croisé des ténors de l’opposition et de la CENCO sur le CNSA et se demande si l’on n’assiste pas déjà là à l’avènement d’une grande coalition pour l’obtention de la tenue des élections dans le délai.
 
Une hypothèse que semble confirmer Le Phare qui, analysant cette vague des contestations au sein de l’opposition, croit savoir qu’une nouvelle alliance « non écrite » s’est invitée au schéma préétabli du passage en force de la Majorité Présidentielle vers un second « glissement » du calendrier électoral.
 
Le tabloïd est en effet d’avis que sans la participation du Rassemblement, de l’Union pour la Nation Congolaise et du Front pour le Respect de la Constitution, ainsi que de la Société civile non signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine, cette institution qui devait assurer le suivi du processus électoral s’apparente désormais à une coquille vide.
 
Le journal se demande d’ailleurs si derrière ce mouvement, il n’y aurait pas l’ombre du Rassemblement de Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi qui, rappelle-t-il,  avait déjà fait savoir en son temps qu’il ne se sentait nullement concerné par le gouvernement et le Conseil National de Suivi de la Transition.
 
Une autre réaction à noter dans cette vague des contestations, est celle de l’Eglise catholique. Pour la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) en effet, la procédure ayant conduit à l’installation du CNSA ne respecte ni la lettre ni l’esprit de l’accord du 31 décembre, fait savoir Actualité.cd.
 
Dans une interview, le secrétaire général de l’institution catholique, l’abbé Donatien N’shole, a soutenu que « l’installation du CNSA par les présidents de deux chambres du parlement renforce la frustration et viole l’accord [du 31 décembre]», écrit le site d’information en ligne.
 
De son côté, la plateforme « Congo en Marche » a tout simplement qualifié  « d’insulte au peuple congolais » la désignation de M.Olenghankoy à la tête du CNSA. 
 
A en croire Depeche.cd qui fait échos du point de presse de lundi de cette nouvelle plateforme politique de l’opposition, le Coordonnateur national de ce regroupement politique a affirmé que « le choix porté sur Joseph Olengankoy est une volonté manifeste de la Majorité Présidentielle à ne pas amener le pays aux élections ».
 
Par ailleurs, pour le MLC, « le processus de désignation et le profil de Joseph Olenga Nkoy jette un sérieux doute sur le président de la République et de sa majorité à favoriser la cohésion nationale et surtout à conduire le pays vers des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées dans les délais fixés par l’Accord du 31 décembre 2016 » rapporte pour sa part 7sur7.cd qui fait savoir qu’au cours d’un point de presse organisé lundi 24 juillet, ce mouvement politique a dit « renoncer de participer au Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus électoral ».
 
« Le CNSA est très mal parti », soutient le site d’information en ligne. Une inquiétude partagée par L’Avenir qui note qu’à l’allure où vont les choses, le bureau du CNSA risque d’être monocolore, c’est-à-dire, constitué de l’actuel président du Rassemblement, en même temps allié de l’actuel Majorité Présidentielle au pouvoir. Le Journal appelle sans plus de précision à « des arrangements » afin de permettre à cette Institution de bien faire son travail.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Ceni (32)
Kinshasa (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)