Haut-Katanga : les détenteurs des passeports semi-biométriques ne payent pas d’autres frais aux frontières (DGM)

Il n’y a pas de frais à payer aux frontières par les détenteurs des passeports semi-biométriques dans le Haut-Katanga. Le directeur provincial de la Direction générale de la migration (DGM), Omer Mbenza, a fait cette mise au point dimanche 1er octobre à Radio Okapi.

M. Mbenza réagissait aux plaintes de certains voyageurs, qui affirment que les services de migration leur exigent de payer 20 USD lorsqu’ils présentent les passeports semi-biométriques à l’aéroport de Lubumbashi ou au poste frontalier de Kasumbalesa.

Le directeur provincial de la DGM affirme que la perception de cette somme est illicite :
 « A la Direction général de migration, qui n’octroie pas le passeport, il n’y aucun frais à payer. Et nous dirons même plus loin, les formalités migratoires, sauf ceux qui n’ont pas les visas de notre pays […], sont gratuites. »

Selon lui, «même le cachet d’annulé qui sera apposé dans le passeport semi biométrique est gratuit. »

M. Mbenza promet des sanctions à tous les contrevenants à ces dispositions. « Nous avons ouvert des enquêtes  pour constater les faits et si ces faits s’avéraient, la DGM doit prendre des mesures administratives très sérieuses contre ces genre de pratiques illicites », a-t-il averti.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner