Ituri : la société civile de Mahagi dénonce le regain du banditisme

 
La Société civile de Mahagi dénonce le regain d’insécurité dans cette cité située à près de 180 kilomètres de Bunia (Ituri). Selon Pascal Udaga, président de cette structure citoyenne, plusieurs tentatives de vols à mains armées ont été déjouées par la population.
 
Il appelle les autorités compétentes à prendre des dispositions nécessaires en vue d’éviter que les habitants de cette cité ne recommencent à se faire justice eux-mêmes.
 
«Le 29 septembre, un changeur de monnaie a été visité par un groupe d’hommes armés ; le 2 octobre, les mêmes hommes ont visité un tenancier d’une cabine. Nous dénonçons la léthargie dans la mise en place de système de sécurité rapprochée. Toutes les parties prenantes qui devraient contribuer à la sécurisation du territoire de Mahagi ne fournissent aucun effort pour dénicher le réseau de ces bandits», s’est-il plaint.
 
La Police a interpellé mercredi 18 octobre cinq personnes accusées d’avoir tué par balles un septuagénaire dans la nuit de lundi à mardi dernier à Gosivina. Le bourgmestre de la commune de Mahagi devrait tenir ce jeudi une réunion de sécurité élargie aux différentes couches sociales pour statuer sur l’insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner