Irumu : 10 militaires tués par des miliciens en un mois (Société civile)

La société civile du territoire d’Irumu (Ituri) s’inquiète de la recrudescence des cas des tueries des militaires par des miliciens de la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) dans la chefferie de Walendu Bindi.
 
Selon le président de cette organisation Gyli Gotabo, environ dix militaires ont déjà trouvé la mort en l’espace d’un mois suite aux attaques ciblées des miliciens contre les positions de l’armée dans la région. Le porte-parole de l’armée en Ituri précise que les éléments des forces armées de la RDC déployés dans ce secteur (FARDC) sont ciblés et tués avec la complicité de certains habitants de Walendu Bindi.
 
De son côté, M. Gotabo préconise une vaste campagne de sensibilisation de la population pour qu’elle coopère avec l’armée et dénonce des miliciens qui opèrent en cachette. Il appelle l’armée à la tolérance face aux miliciens qui acceptent de déposer les armes afin, dit-il,  d’encourager ceux qui sont encore dans la brousse à sortir en vue de servir sous le drapeau.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner