Kananga : plaidoyer pour l’envoie de certains miliciens détenus dans un centre neuropsychiatrique

Le Réseau provincial des ONG des droits de l’homme du Congo (REPRODHOC) appelle l’auditeur militaire supérieur à envoyer certains présumés miliciens Kamuina Nsapu détenus à la prison centrale de Kananga dans un centre neuropsychiatrique.

D’après le secrétaire exécutif de ce collectif d’ONG au Kasaï-Central Arthur Padinganyi, d’une soixantaine de ces miliciens incarcérés présenteraient des signes de débilité mentale.

« Nos structures […] qui s’occupent des suivis de détention,  nous ont fait savoir qu’il y avait de personnes qui présentaient de signe de débilité en prison. L’auditeur a adressé une requête au médecin de la prison pour s’en occuper. Et le médecin a publié une liste contenant 68 personnes » a-t-il rapporté. Il préconise la mise en liberté de ces détenus affectés mentalement.

Interrogé par Radio Okapi, l’auditeur militaire supérieur à Kananga indique avoir déjà posé le problème de transfert de ces détenus au centre neuropsychiatrique de Katuambi aux autorités provinciales. Il précise cependant que ces détenus ne présentaient aucun trouble mental au moment de leur arrestation.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)