Machine à voter : le PALU suggère à la CENI de consulter les partis politiques

Le Parti lumumbiste unifié (PALU) demande à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’entrer en contact avec les autres partis politiques pour dégager un consensus sur l’utilisation de la machine à voter. Il a fait cette proposition, samedi 3 février, lors de la rencontre sur le Programme national d’éducation électorale et électeur, qui s’est déroulée au siège du PALU.

La commission électorale prévoit l’usage des machines à voter lors des élections de décembre 2018. Mais certains partis politiques réfutent cette idée, arguant que ces machines favoriseraient la fraude. D’autres posent le problème d’opportunité et proposent l’ancienne méthode manuelle. La CENI soutient que le recours à ces machines serait bénéfique en termes de gain de temps.

Adolphe Muzito, cadre du PALU, salue la démarche de la CENI de sensibiliser les partis politiques et les militants sur le processus électoral.

Mais il propose à la CENI de continuer de vendre son projet avec les parties politiques pour dégagée un consensus en ce qui concerne notamment le calendrier électoral.

A ce sujet, le PALU exhorte la CENI d’engager le dialogue avec toutes les forces politiques  comme le stipule Antoine Gizenga dans son message de vœux à la nation et aux militants de son parti a l’occasion de la commémoration du 57e anniversaire de la mort de Patrice-Emery Lumumba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner