La Tempête des tropiques : « Kabila incertain au sommet de 17 juin à Luanda »

Le sommet de Luanda et la controverse sur un éventuel troisième mandat présidentiel de Joseph Kabila sont les principaux sujets développés par les journaux parus mercredi 6 juin à Kinshasa.

Alors que la crise politique en RDC inquiète les Etats voisins, Joseph Kabila incertain au sommet de 17 juin à Luanda, titre a la une La Tempête des tropiques. Outre le président de la RDC dont ses pairs attendent la confirmation de la présence, Ramaphosa, Kagame, Sassou, Bongo seront autour de Lourenço pour débattre de la question congolaise, annonce le journal.

Le sujet est évoqué également dans les colonnes de Forum des As : « Lourenço estime qu’il vaudrait mieux prévenir que guérir. C’est à cela qu’il est en train de s’employer à ce jour. Selon certaines sources, l’Angola encouragerait une transition sans Joseph Kabila au cas où les élections ne se tenaient pas réellement au 23 décembre 2018, ce qui est aussi l’option levée par l’Opposition radicale (Rassemblement et Ensemble pour le changement) », écrit le quotidien. La question est de savoir sur quelle base juridique pareil schéma reposerait, interroge le quotidien. A moins que les pro Transition sans Kabila violent ou à tout le moins mettent entre parenthèses la Constitution, estime Forum des As. « Peut-on par-là subodorer en filigrane l’initiative du Président de l’UA Paul Kagame porté à bout de bras par l’Angola dont avait parlé le Président français Emmanuel Macron qui la soutient fermement ? », s’interroge encore le journal. « Rien n’est moins sûr. En RDC même, il y a une ombre qui plane sur le calendrier électoral. Il s’agit de l’enrôlement des Congolais de l’étranger estimé à 8 millions, prévu pour début juin 2018 », répond le tabloïd.

La Prospérité sent de son côté l’odeur d’une « nouvelle tentative de balkanisation » du pays de Lumumba et alerte : « RDC : le front intérieur des nationalistes interpellé ». Le quotidien indique que le président rwandais s’est mis en tête de travailler à la dislocation de la RDC. « C’est selon une thèse fallacieuse qu’il serait légitimement fondé qu’une partie de ce pays aille agrandir le Rwanda », renchérit le tabloïd.   Voilà pourquoi un analyste pro-Majorité lance, un appel à tous les nationalistes pour sauver la RDC, conclut le quotidien Kinois.

Troisième mandat ?

Sur le plan de la politique intérieure, Le Potentiel titre à la Une : « Non au 3ème mandat de Kabila : la CENCO mobilise ». Marraine de l’Accord politique du 31 décembre 2016 qui balise le chemin pour des élections libres et transparentes, la CENCO ne lâche pas prise et milite jusqu’au bout pour la mise en œuvre intégrale de ce compromis politique de dernière chance, écrit le journal. Pour l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, « soutenir un troisième mandat de Kabila, c’est insensé ! ». C’est ce qu’il a redit haut et fort dans un entretien avec le magazine Jeune Afrique, cité par Le Potentiel.

Respect de la Constitution « Kabila n’a pas besoin de la pression extérieure pour respecter la volonté du peuple congolais », affirme pour sa part L’Avenir, citant le porte-parole de la Majorité présidentielle André-Alain Atundu. Lors d’un point de presse tenu mardi à Kinshasa, ce dernier a insisté qu’à ce jour, il n’y a aucun acte qui a été posé par la MP et qui violerait la Constitution.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (113)
Elections (88)
Ceni (86)
Ebola (74)
FARDC (43)
Beni (26)
Monusco (26)
Linafoot (23)
élection (22)
CPI (22)
FCC (21)
Division I (19)
MLC (19)