Beni se vide de sa population, constate le CEPADHO

Depuis la recrudescence des kidnappings, le Centre d’Etude pour la Paix et les Droits de l’Homme, CEPADHO, constate des mouvements des populations entières de la ville de Beni. Ces populations se déplacent vers d’autres villes du pays comme Butembo, Kisangani, Kasindi et même vers l’Ouganda voisin, fuyant l’insécurité qui prévaut dans cette partie du pays.

« Tous sont en train de parler de l’insécurité, ils ont peur de l’insécurité. D’autre part, il y a des messages d’intoxication comme quoi Beni serait déjà vendu, et que ceux qui vont rester ici seront tués », a déploré Me Charmant Wandambi, communicateur du CEPADHO.

A la veille de la campagne électorale qui va commencer vers la fin de ce mois de novembre, le CEPADHO en appelle donc à l’intervention du gouvernement congolais et de la communauté internationale pour garantir la sécurité dans cette partie du pays.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)