Procès des membres présumés de Kamwina Nsapu à Kinshasa, le tribunal prolonge les débats

Le tribunal militaire garnison de Kinshasa Gombe a décidé de prolonger les débats du procès des membres présumés de Kamwina Nsapu branche de Kinshasa. Les répliques des prévenus prévues ce jeudi 22 novembre vont mettre fin aux débats avant que les juges ne prennent l’affaire en délibéré.

Lors de leurs précédentes plaidoiries, les avocats des prévenus avaient plaidé contre la procédure notamment « la violation du code judicaire militaire, la qualification des faits, la légèreté supposée malveillante et la paresse du ministère public ».

Le ministère public a estimé de son côté que la défense s’est limitée à la forme, omettant de parler du fond. Selon cet organe, plusieurs faits démontrent que 36 personnes ont participé à un mouvement insurrectionnel. Leur mode opératoire confirme, selon la même source, l’allégeance de ces personnes à ce mouvement. A l’audience publique du mardi 20 novembre consacrée aux répliques des parties civiles et du ministère public aux plaidoiries de la défense, le ministère public a donc réitéré son réquisitoire contre les prévenus.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner