Elections 2018 : l’administrateur de Bolomba appelle à une campagne apaisée dans son territoire

L’administrateur du territoire de Bolomba, Camile Kashafali, appelle à une campagne apaisée dans son territoire, alors que la campagne électorale a été lancée jeudi 22 novembre sur l’ensemble du territoire national. Mais il craint que l’enclavement de son territoire ne puisse rendre difficile la campagne electorale.

L’administrateur de Bolomba signale parmi les difficultés d’enclavement de son territoire : la coupure de la route Mbandaka-Bolomba au niveau de la digue Penda et l’absence du réseau téléphonique Vodacom qui prive Bolomba de toute communication avec l’extérieur. 

« Je lance un cri d’alarme pour que les autorités puissent réhabiliter le pont. Ça va nous permettre d’acheminer les matériels de la CENI », a-t-il déclaré. Bolomba est le plus vaste territoire de la province de l’Equateur. Sans communication, le vote risque de ne pas se passer dans le calme, a-t-il renchéri.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
JED (22)
Djugu (22)
Kinshasa (22)
ADF (21)
Corruption (20)