Nord-Kivu : 5 morts dans les affrontements entre groupes armés à Bwenderu et Butsindo

Au moins 5 personnes ont trouvé la mort et 7 autres ont été blessées vendredi 1er février la nuit dans les affrontements entre les combattants des groupes armés NDC-Rénové de Guidon et ceux de l’APCLS de Janvier Kalahiri dans les villages Bwenderu et Butsindo en groupement Bashali Mokoto (Masisi). Selon la société civile de Kitchanga, parmi ces personnes tuées, on compte 2 combattants APCLS et 3 NDC-Rénové.

Ces affrontements ont duré de vendredi à 19h à ce samedi matin à 7h30, indique la société civile de Kitchanga.

 Toujours selon la même société civile de Kitchanga, les détonations ne se font plus entendre, mais la situation reste précaire, car ces groupes armés seraient en train de se réorganiser, en coalition avec d’autres groupes, rivaux ou amis. La population a fui vers d’autres agglomérations, affirme la société civile.  

 Les sources policières dans la région affirment que la situation sécuritaire est précaire dans une grande partie du territoire de Masisi, à cause de l’activisme des groupes armés. Elles notent néanmoins qu’une accalmie relative s’observe, depuis vendredi 1er février du côté de Ngingwe et Kihekire, toujours en groupement Bashali, 12 km de Kitchanga, où les FARDC ont mené des opérations contre d’autres groupes armés locaux.

Selon l’un des responsables de la police, la population de la région souhaite que l’armée reste déployée en permanence, pour empêcher ces groupes armés de revenir occuper les villages.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner