Sud-Kivu : trois miliciens tués dans des affrontements avec l’armée à Fizi et Minembwe

Trois miliciens ont été tués dans des affrontements avec les Forces armées de la RDC (FARDC) survenus, mardi 14 mai, dans le territoire de Fizi et à Minembwe dans la province du Sud-Kivu. L’armée qui livre ce bilan parle aussi de quatre autres miliciens capturés vifs et des armées récupérées.

La première attaque a eu lieu sur la Route nationale N°5, en territoire de Fizi. Les miliciens du général autoproclamé Amuli Yakutumba tentaient de surprendre les FARDC basées à Misisi, non loin de Lulimba.

Les éléments du 221 bataillon réaction rapide ont réussi à repousser l’ennemi. Des sources militaires parlent d’un bilan d’un milicien tué et quatre autres capturés vifs.

Le même jour, un autre groupe armé d’un certain Bilozo Shambuke a lancé une attaque contre une position de l'armée régulière à Minembwe dans les hauts plateaux d'Uvira.

Les FARDC ont riposté et les affrontements qui ont duré plusieurs heures ont fait deux miliciens tués et des armes récupérées.

Selon le porte-parole adjoint de la 33e région militaire, la population de toutes ces localités ne doit pas paniquer, parce que l’armée régulière est disposée à les sécuriser.

Ces attaques interviennent au moment où les FARDC font face à d’autres affrontements entre les communautés des moyens et hauts plateaux d’Uvira.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner