Meurtre des experts de l’ONU: de nouveaux juges dans l'affaire subornation des témoins

Le tribunal militaire de garnison de Kananga va devoir désigner une autre composition de la Cour pour juger Jean Bosco Mukanda, poursuivi pour subornation des témoins. La chambre qui juge les présumés meurtriers des experts de l’ONU au Kasaï est irrégulière pour siéger dans cette affaire. Elle l’a fait savoir au cours de l’audience de ce jeudi.

La nouvelle affaire de subornation de témoins avait été portée à la connaissance du tribunal par le ministère public lors de l’audience du 8 juillet dernier.

Jean Bosco Mukanda est soupçonné d’avoir tenté d’influencer des personnes appelées à renseigner le tribunal dans l’affaire du meurtre des experts de l’ONU.

Dès le début de l’audience de ce jeudi, le président de céans fait savoir que la chambre est irrégulière pour statuer sur cette nouvelle affaire.

Le Major Mampasi explique que ce dossier est différent de celui pour lequel les juges de cette chambre ont été désignés. La composition avait en effet été désignée pour le dossier du meurtre de Zaida Catalan et Michael Sharp.

Le dossier de subornation de témoins devra donc être attribué à une autre chambre qui va convoquer l’audience à laquelle la cause sera appelée. C’est cette chambre qui va juger Jean Bosco Mukanda.

Entre-temps, Mukanda et ses co-prévenus vont continuer à être jugés dans l’affaire principale. Celle du meurtre des experts de l’ONU.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner