Le Potentiel : «À Dar-es-Salaam, Tshisekedi appelle ses pairs de la SADC à faire bloc contre le terrorisme»

Revue de presse congolaise du lundi 19 août 2019.

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a interpellé ses pairs sur l’insécurité dans l’Est de la RDC avant de proposer la création d’une coalition de lutte contre le terrorisme dans son allocution au 39ème sommet de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC), renseigne Le Potentiel.

Pour le quotidien, qui reprend le discours du chef de l’État, l’Est de la RDC « est en proie à une insécurité persistante causée par les groupes armés d’origine interne et externe ».

« Le plus redoutable de ces mouvements armés est celui des ADF-MTN dont le modus operandi consiste à commettre des actes terroristes, conforme à leur appartenance à DAESH ; ce qui constitue une menace tant pour la République Démocratique du Congo que pour la Sous-région », ajoute le tabloïd, qui reprend un extrait du discours du président Tshisekedi.

Bien que consacré au développement et à l’intégration, ce forum a été l’occasion, pour le premier d’entre les Congolais, de lancer un appel solennel aux pays membres en vue de la mise en place urgente d’une coalition régionale de lutte contre les forces négatives présentes dans les parties Nord et Est de la RDC, afin de les mettre définitivement hors d’état de nuire, complète Le Phare.

Selon le quotidien, tant que les forces négatives vont continuer à semer la mort et la désolation parmi les populations africaines, comme c’est le cas en territoire congolais, dans ses parties Nord et Est, l’intégration économique va demeurer un vœu pieux.

Toujours en politique, Cas-info.ca s’intéresse à l’édit du gouverneur de Kinshasa, portant permutation et nomination des bourgmestres. A ce sujet, le média en linge indique que le conseiller de Félix Tshisekedi, Billy Kambale appelle le gouverneur Gentiny Ngobila à retirer l’arrêté nommant et permutant les bourgmestres.

« La décision du gouverneur de la province de Kinshasa est illégale, il faut la retirer. Notre principal allié en tant que dirigeants politiques, c’est la loi » a-t-il déclaré sur son compte Twitter, repris par le portail, qui rappelle que Ngobila a nommé et permuté quelques bourgmestres dans la ville. Ainsi, des jeunes du PPRD comme Jean Nsaka et Rossy Kiwa ont été nommés respectivement bourgmestres dans les communes de Kinshasa et Lemba.

Un arrêté que Me Freddy Bonzeke, directeur de cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa, a démenti le qualifiant de « faux document », écrit pour sa part 7sur7.cd.

Une justification qui a poussé le député provincial Gérard Mulumba dit Gecoco, à inviter le cabinet du gouverneur « à cesser avec le mensonge. »

« Nous avons vu nos frères du PPRD présenter ceux qui ont été nommés bourgmestres et ceux qui ont été permutés. Même dans mon propre parti, l'UDPS, notre secrétaire général Augustin Kabuya a présenté ceux qui ont été nommés bourgmestres et adjoints. Et aujourd'hui, on voit un document écrit par le directeur de cabinet de Gentiny Ngobila qui affirme que cet arrêté est un faux. Ne nous prenez pas pour moins intelligents, parce que nous ne le sommes pas. Arrêtez de nous mentir », s'est exprimé avec regret Gérard Mulumba, cité par 7sur7.cd.

Trente-et-un députés définitivement invalidés par la Cour constitutionnelle s’apprêtent aussi à se rendre ce lundi 19 août 2019 au Palais du Peuple à l’occasion de l’ouverture de la session extraordinaire, renchérit Actualité.cd

En santé, Dépêche.cd alerte qu’un premier cas d’Ebola a été déclaré positif ce dimanche 18 août à Pinga dans le Territoire de Walikale, selon le rapport journalier de la situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola publié par la coordination de la Riposte au Nord Kivu.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.877, dont 2.783 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.934 décès (1.840 confirmés et 94 probables) et 862 personnes guéries, écrit le média en ligne.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner