Maniema : Des enseignants jugent utopique la gratuité de l’enseignement de base.

 

Les enseignants de trois grandes écoles de la ville de Kindu sont en grève depuis lundi 14 octobre. Il s’agit du complexe scolaire Lembe-Lembe, l’Institut Monseigneur Onyembo et l’Institut de Kindu (ex-Athénée).

Tous les enseignants de ces établissements veulent que les parents reprennent la charge de paiement des frais scolaires de leurs enfants.

Cette décision de grève intervient malgré la sensibilisation que mènent les autorités éducationnelles sur la gratuité de l’enseignement de base.

D’après les enseignants grévistes, « la gratuité est une utopie irréalisable dans l’immédiat ». Ils demandent qu’ « on puisse revenir une fois de plus à la collecte des dons des parents qui gonflaient leur enveloppe », déclarent-t-ils

Les autorités éducationnelles craignent que ce mouvement de grève ne s’étende sur les autres écoles de la ville et de l’intérieur de la province.

Le Ministre provincial de l’Education au Maniema, Corneille Katisamba Makubulu, a appelé le mardi 15 octobre les enseignants concernés à reprendre les cours et à encadrer les élèves. Il a précisé que « le paiement des salaires modernisés est un processus qui ne tardera pas à être réalisé, car « le Président de la république est ferme dans sa promesse de la gratuité de l’Enseignement », a-t-il expliqué.

 

Environ 6000 élèves sont inscrits dans ces écoles pour l’année scolaire 2019-2020.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner