Sud-Kivu: l’armée et la MONUSCO repoussent une attaque à Mikenge


Les casques bleus de la MONUSCO et les FARDC ont repoussé mercredi 6 novembre une attaque des miliciens à Mikenge, dans les hauts plateaux du territoire de Mwenga (Sud-Kivu).

D’après le chef de bureau de la MONUSCO au Sud-Kivu et au Maniema, Karna Soro, les assaillants avaient profité d’un petit brouillard de cette région montagneuse tôt à l’aube, pour lancer leur assaut sur le site des déplacés [près de 3 000 déplacés campent sur cette base].

Il pense que le pire a été évité par l’action concertée FARDC-MONUSCO.

« Des individus armés ont essayé d’approcher le site des personnes déplacées autour du camp (la base de la MONUSCO) de Mikenge. Ils ont profité du brouillard et ont ouvert le feu. Les troupes de la MONUSCO ont immédiatement riposté et se sont avancées vers ces personnes-là (les assaillants) et les ont mises en déroute », a-t-il expliqué.

Le chef bureau de la MONUSCO au Sud-Kivu et au Maniema confirme qu’aucun mort ni blessé n’a été signalé lors de cette attaque :

« Les FARDC sont en train de travailler avec les troupes de la MONUSCO pour que dans les heures qui viennent des mesures soient prises pour que ce type d’incident ne se répètent plus. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner