Ituri : découverte de 9 corps sans vie à Mutanga au bord du Lac Albert

Neuf corps sans vie ont été découverts ce jeudi 12 décembre matin à Mutanga, un village situé à 20 km de Tchomia-centre sur le littoral du Lac Albert.

Des sources sur place indiquent qu’il s’agit de personnes sauvagement abattues la nuit dernière par des hommes armés identifiés comme des éléments de CODECO du chef rebelle Justin Ngudjolo.

Ces hommes armés se sont introduits dans ce village, la nuit, sans tirer un seul coup de feu. C’était, selon les habitants, pour ne pas alerter les militaires des FARDC. Lors de cette incursion, ils s’en sont pris à neuf personnes parmi lesquelles, le chef de ce village. Toutes ces personnes ont été abattues soit par balle soit à la machette, rapporte le communicateur de la chefferie de Bahema-Banywagi, Daniel Mugisa.

Tous les corps dont ceux de quatre femmes et d’une fillette ont été retrouvés et inhumés à Nyamanba, un village proche. Un opérateur économique a été pris de force pour transporter les biens pillés par ces miliciens, ajoutent les mêmes sources.

Cette situation créé un mouvement de panique dans la région. Certains habitants ont trouvé refuge à Nyamamba. Jules Ngongo, porte-parole de l’Armée en Ituri, déplore cette situation qui intervient selon lui, au moment même où le chef de cette milice tend la main au gouvernement pour solliciter sa reddition et celle de ses éléments.     

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner