Ituri : la MONUSCO salue l’apport des casques bleus bangladais à la consolidation de la paix


Le commandant second des Forces de la MONUSCO, le général Thierry Lion, s’est dit « satisfait » du travail abattu par le contingent bangladais pour la consolidation de la paix dans la province de l’Ituri, jeudi 16 janvier lors de la remise des médailles à trois cents casques bleus de ce contingent.

Après avoir souligné l’intervention de ces soldats de la paix pour la protection des civils pendant les attaques d’hommes armés, notamment dans le territoire de Djugu, le général Thierry Lion a également salué l’accompagnement du processus de négociations entre le gouvernement et le groupe armé FRPI au sud d’Irumu :

« Je suis honoré d’être ici auprès de mes camarades bangladeshis, qui ont fait pendant un an un excellent travail. Ils ont été très très dynamique. Ils ont eu une période, quand même assez difficile, comme vous le savez avec des conflits qui persistent. Et ils ont pu, par le biais de ce dynamisme, apporté, quand il le fallait, de la protection aux populations qui étaient soit pourchassées, soit attaquées ».

En outre, selon lui, ces casques bleus ont participé à leur niveau - derrière les autorités politiques, gouvernementales - surtout au processus de négociation.

Selon le commandant second des Forces de la MONUSCO, « les militaires sont là pour essayer de créer les conditions sécuritaires pour permettre le dialogue politique ».  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner