Sud-Kivu : 11 militaires et policiers condamnés pour violences sexuelles à Kabare

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu (Sud-Kivu) a condamné samedi 25 janvier une dizaine d’agents des forces de sécurité poursuivis pour violences sexuelles sur mineures. Le verdict a été rendu à l’issue d’audiences foraines organisées dans le territoire de Kabare avec l’appui financier et logistique de la MONUSCO et de la fondation Panzi.

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu, siégeant en matière répressive au premier degré, a statué depuis lundi dernier sur 15 dossiers de violences sexuelles à Kabare-Centre. Ainsi, cinq militaires des FARDC, dont un capitaine, et six éléments de la Police nationale congolaise (PNC) ont été condamnés à des peines allant de cinq à vingt ans de servitude pénale principale. 

Ils étaient poursuivis par le ministère public pour viols et tentative des viols faites aux femmes et aux mineures, dont l’âge varie entre trois et huit ans. L’un d’entre eux s’est mis en difficulté avec la loi pour viol d’enfant et sodomie sur un garçon de sept ans.

En dehors de leur peine de prison, ces condamnés sont soumis au paiement des dommages et intérêts aux parties civiles pour les préjudices subis.

Par ailleurs, le tribunal a acquitté un policier poursuivi de viol de mineure, pour manque des preuves.

Ces audiences en chambres foraines dans le territoire de Kabare se sont tenues grâce à l’appui financier et logistique de la section d’appui à la justice de la MONUSCO et de la fondation Panzi. Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a apporté son appui technique en veillant sur l’application des mesures nécessaires de protection des victimes et d’un procès juste et équitable pour toutes les parties.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner